Remarque: les papillons des 2H, PB, KR et PL ont des volets corps 1 et corps 2 de même taille; donc seul les montages avec moteur GTI mécanique sont concernes par le montage d un papillon plus gros. Pour le moteur 2h la modification est donc inutile.

Introduction:

Je vous décris ci-dessous les opérations à effectuer pour monter un bloc papillon ‘gros passages’ sur une Golf cabriolet à injection (cela peut évidemment s’étendre aux berlines…)

Je voudrai ôter un doute : beaucoup de personnes dans ‘le milieu’ parlent du bloc papillon d’Audi 100 comme étant LE bloc papillon pouvant apporter quelques améliorations à ce moteur.

Le but de cette manœuvre étant de faire respirer au mieux le moteur, il faut donc installer un bloc papillon de plus grande taille, quel qu’il soit ! Certainement les gens préfèrent-ils entendre ‘j’ai monté un papillon d’AUDI 100’ que ‘j’ai monté un papillon de Golf 2’, ça fait ‘mieux’.

Application : ce montage a été réalisé sur ma voiture (en préparation), qui est équipée du moteur JH, 1.8L K-JET catalysé. Je pense qu’il est réalisable de la même manière, sur un moteur DX (plus facilement même, car pas d’éléments électriques sur celui-ci alors que mon JH est équipé d’un fin de course plein gaz, mais ça on verra plus tard)

Par contre, sur le moteur 2H, je ne sais pas du tout à quoi ressemble le papillon d’origine, mais le montage est peut être possible ! Regardez les photos ci-dessous, s’il y a ressemblance, le montage sera certainement possible.

Choix du bloc papillon : j’ai récupéré gratuitement un bloc papillon de Golf 2 dans une casse. Celui-ci provient d’un moteur PB (injection Digifant).

Regarder bien votre papillon d’origine : s’il est équipé de fins de courses électriques, ralenti et/ou plein gaz, il faudra absolument retrouver ou pouvoir remonter ces fins de courses sur le nouveau papillon, pour conserver un fonctionnement ‘normal’ du moteur et ainsi ne pas perturbé le fonctionnement du système d’injection/allumage.

 JHPB/KR/PL/2H
Petit papillon35mm35mm
Grand papillon45mm52mm

Le système de fixation de câble : JH, DX : système à rotule
PB : système à glissière.

Sur le PB les prises de dépressions sont beaucoup plus nombreuses.

N’oublions pas le collecteur ! Pour monter le bloc du PB, il faudra légèrement raboter le trou de passage d’air : ça sert à rien de monter un gros papillon, si derrière il y a une restriction. Le reste, c’est pareil ! Ou presque.

Donc, vous avez compris ce qui reste à faire :

-Echanger les systèmes de fixation de câble
-Bouchez les prises de dépressions que vous n’avez pas besoin.
-Installer les fins de courses électriques (s’il y a)
-Raboter le collecteur

Opération préliminaires:
La dépose du collecteur d’admission est indispensable, pour le rabotage. Pour cela, ouvrez le collier serflex du soufflet d’admission et déboîtez-le. Débranchez le câble de gaz. Débranchez toutes les durites de dépression et reniflard. Déposez l’injecteur de départ à froid (2 vis). Débranchez le stabilisateur de ralenti (placé derrière le collecteur). Déposez la vis de maintient de la patte qui relie le collecteur d’admission et d’échappement (à l’arrière). Débranchez les fins de course papillon, s’il y a. Retirez les vis de fixation collecteur. Déposez le collecteur.

Retirez les 4 vis de maintient du bloc papillon sur le collecteur et séparez les deux parties.

Ensuite, il faut créer une nouvelle patte de maintient de ressort de rappel de biellette du fait que ce bloc papillon n’est pas conçu pour recevoir ce type de ressort de rappel. (Le ressort n’étant pas interchangeable)

Pour cela voyez la photo plus bas : Il existe un plot qui fait office de butée de pleine ouverture papillon. Dans ce plot est emmanché une petite pièce en forme de clou. Retirez-là à l’aide d’un chasse-goupilles par le trou prévu à l’arrière.

Percez un trou de 3mm de diamètre et sur une profondeur de 12 mm environs (attention, le trou ne doit pas déboucher de l’autre coté !)

Insérer une goupille élastique de 3mm de diamètre et 25 de long dans le trou percé.

Sur la pièce en forme de clou qu’on a retiré, couper la queue de celle-ci et recoller sa tête sur son emplacement d’origine à l’aide de silicone ou autre….

Pour le rabotage, j’ai personnellement utilisé une meuleuse électrique avec une fraise. Eh ben, c’était fait en 5 minutes !
Certains l’ont fait à la lime, mais là c’est plutôt des heures qu’il faut compter…. Inutile de vous dire qu’il faut absolument nettoyer le collecteur de tous copeaux !!!!!!!!! Il doit être irréprochable au remontage !!!!!

Réglages:

Le réglage est simple et unique : réglez la vis de butée de papillon jusqu’à ce que l’on voie un léger filet de lumière passer sur les bords du petit papillon. Une fois l’ensemble monté, le réglage de ralenti se fera par la vis de ralenti habituelle. Si toutefois vous n’arrivez pas à obtenir le ralenti voulu, vous pourrez toujours agir légèrement sur la vis de butée….(trop bas, serrez la vis de butée ; trop haut, desserrez la vis de butée)

Remontage:

Conseil

Je conseillerai de remplacer tous les joints présents :

  • Joint de bloc papillon
  • Joint d’injecteur de départ à froid
  • Joint de collecteur d’admission: une prise d’air à ces endroits pourrait perturber le fonctionnement du moteur, surtout au ralenti
  • Remontez l’ensemble dans le sens inverse de dépose…..

Voilà, vous avez maintenant un collecteur/papillon high perfs.

Cette modification, réalisée seule sur votre moteur n’apportera certainement pas grand chose à votre moteur, voire même rien. Elle doit obligatoirement être associée aux modifications suivantes pour un gain maximum :

  • Remplacement de l’arbre à cames, par un arbre à came ‘sport’
  • Montage d’un filtre à air ‘Sport’ du genre KN, GREEN, etc.…
  • POWER-ROHR Bonrath(quoique)
  • Suppression de la tubulure amenant de l’air chaud dans la boîte à air. (moteur JH)

Et si votre moteur inspire un maximum d’air, il faut aussi lui en faciliter l’expiration :

  • Investissez dans une ligne d’échappement ‘sport’ complète

par Yangra